Maternité
Gynécologie
Chirurgie
Nous Contacter

Bienvenue Sur Le Site Officiel Du Docteur Safia Taieb, Médecin Spécialiste en Gynécologie et Obstétrique.

Ayant à cœur le bien être de mes patientes et des femmes en général, j’ai décidé de créer ce site afin de leur fournir des informations utiles dans le domaine de la pathologie féminine, d’aider les futures mamans à appréhender leurs grossesses et leurs accouchements en leur prodiguant des conseils pratiques et d’apporter des explications simplifiées et plus accessibles concernant les différentes techniques chirurgicales en Gynécologie et Obstétrique.

J’espère que vous trouverez ici une partie des réponses aux questions qu’on me pose, depuis longtemps au cours de mes consultations.

Mais rien ne remplace la rencontre directe avec le médecin, pour que vous puissiez enfin expliquer vos inquiétudes et obtenir des réponses précises à vos interrogations.

Glossaire
  • AbcèsAccumulation locale de pus après nécrose dans une cavité néoformée.
  • AccouchementAboutissement de la grossesse, sortie d’un enfant de l’utérus de sa mère.
  • Accouchement prématuréAccouchement survenant avant 37 semaines d’aménorrhée.
  • Adénomyose (Endométriose interne)Développement d’une muqueuse endométriale normale dans le myomètre.
  • AdhérencesAccolement de deux ou plusieurs organes internes qui devraient normalement être séparés.
  • AdhésiolyseGeste chirurgical qui consiste à lever des adhérences abdominales ou pelviennes.
  • AgénésieAbsence de formation d’un organe ou d’une structure au cours du développement embryonnaire.
  • Agglutinines irrégulièresAnticorps dirigés contre des antigènes présents sur les globules rouges.
  • AlbuminuriePrésence d’albumine (protéine) dans les urines à une quantité anormalement élevée.
  • Allo-immunisationInduction d’une réponse immunitaire chez la mère par la présence d’un alloantigène du fœtus dans la circulation maternelle, entraînant une destruction de cellules fœtales porteuses de cet alloantigène: Incompatibilité materno-foetale.
  • AménorrhéeAbsence des règles.
  • AmniocentèsePrélèvement de liquide amniotique dans le cadre du diagnostic prénatal.
  • AndrogèneHormone stéroïde mâle. Cette hormone sexuelle se trouve également chez la femme, en faible quantité.
  • Anneau contraceptifMoyen de contraception mensuelle.
  • AnnexectomieAblation chirurgicale des trompes de Fallope et des ovaires.
  • Annexes utérinesEnsemble trompe utérine et ovaire. Une existe une annexe utérine à droite et une à gauche.
  • Anomalie chromosomiqueRemaniement du nombre ou de la structure des chromosomes.
  • Anomalie de fermeture du tube neuralMalformation congénitale touchant le système nerveux du foetus.
  • AnticoagulantSubstance ayant comme propriétés d’empêcher ou de retarder la coagulation du sang.
  • AspirationEvacuation du contenu utérin grâce à une canule.
  • AsthénozoospermieDiminution de la mobilité des spermatozoïdes avec moins de 30% de spermatozoïdes mobiles une heure après l’éjaculation.
  • Atrophie de l’endomètreAmincissement de la muqueuse interne de l’utérus.
  • AzoospermieAbsence totale de spermatozoïdes dans le sperme éjaculé.
  • BartholiniteInfection aigue (ou abcès) de la glande de Bartholin.
  • Béance cervico-isthmiqueInsuffisance de fermeture du col utérin.
  • BiopsiePrélèvement d’un fragment de tissu afin d’effectuer une analyse histologique permettant de poser un diagnostic.
  • Biopsie de villosités chorialesPrélèvement d’un fragment du tissu du futur placenta pour étudier les chromosomes de l’embryon.
  • Biopsie testiculairePrélèvement chirurgical de spermatozoïdes contenus dans les testicules.
  • BlastocysteStade du développement embryonnaire précoce (5 à 7 jours) au cours duquel coexistent des cellules périphériques qui vont former le placenta et des cellules centrales qui vont former l’embryon.
  • Bouchon muqueuxSubstance d’aspect gélatineux qui a pour fonction d’obstruer le col utérin pendant la majeure partie de la grossesse.
  • CancerTumeur constituée de cellules anormales caractérisées par un pouvoir de prolifération anarchique.
  • CaryotypeEtude des chromosomes du foetus.
  • Cerclage du col utérinTechnique chirurgicale qui a pour but de maintenir le col fermé jusqu’à la fin de la grossesse.
  • CésarienneAccouchement chirurgical par voie abdominale.
  • ChimiothérapieMéthode de traitement général des cancers qui consiste à l’administration de substances chimiques par voie intraveineuse ou par voie orale.
  • Cholestase gravidiqueDérèglement du foie qui entraîne une diminution de la sécrétion biliaire par atteinte des cellules du foie.
  • ChorioamnioniteInfection du liquide amniotique suite à une rupture prématurée de la poche des eaux.
  • ChorionicitéNombre de placenta des jumeaux.
  • ChromosomesElément microscopique constitué de molécules d’ADN et de protéines.
  • Clarté nucalePetit décollement entre la peau et le rachis au niveau de la nuque du foetus.
  • CMVCytomégalovirus.
  • CoelioscopieTechnique chirurgicale mini invasive de diagnostic et d’interventions à ventre fermé.
  • ColposcopieExamen visuel du col de l’utérus et du vagin à l’aide d’une loupe grossissante appelée colposcope.
  • Complications thromboemboliquesOblitération d’un vaisseau sanguin par la formation d’un caillot.
  • ConisationTechnique chirurgicale qui consiste à enlever une partie du col utérin.
  • ConstipationDifficulté à déféquer.
  • ContraceptionMéthodes naturelles ou non visant à éviter une grossesse.
  • CordocentèsePrélèvement de sang foetal à partir du cordon ombilical.
  • Cordon ombilicalOrgane qui joint le placenta de la mère enceinte au foetus ou à l’embryon.
  • Corps jauneFormation temporaire, à l’intérieur de l’ovaire, qui résulte de la transformation du follicule mature après expulsion de l’ovocyte lors de l’ovulation.
  • Croissance foetaleEnsemble de mesure faites lors des échographies de surveillance de la grossesse et permettant d’apprécier l’évolution du foetus.
  • CuretageEvacuation du contenu utérin grâce à une curette.
  • Datation de grossesseCalcul du terme de la grossesse.
  • Date des dernières règles (D.D.R)Premier jour des dernières règles, là où apparait le premier flux menstruel. Cette date sert au calcul du terme et au diagnostic d’une grossesse.
  • DéligatureIntervention pour rendre de nouveau perméables et fonctionnelles les trompes utérines.
  • DélivranceExpulsion du placenta lors de l’accouchement.
  • DépistageRecherche d’une ou de plusieurs maladies ou d’anomalies dites à risques.
  • Diabète gestationnelEtat d’intolérance au glucose apparu au cours de la grossesse chez une femme sans diabète sucré connu antérieurement.
  • Diagnostic prénatalDépister avant la naissance les pathologies dont pourrait être atteint l’enfant à naître.
  • DysménorrhéeRègles douloureuses. Les douleurs peuvent précéder les règles ou les accompagner.
  • DyspareunieDouleur apparaissant chez la femme pendant les rapports sexuels.
  • Dysplasie cervicaleTransformation anormale des cellules du col utérin.
  • DystocieDifficulté gênant ou empêchant le déroulement normal d’un accouchement.
  • Echographie endovaginaleEchographie pratiquée par voie vaginale.
  • EclampsieComplication d’une toxémie gravidique non traitée.
  • EctropionPrésence d’une éversion de l’épithélium glandulaire sur l’exocol utérin.
  • Electrocoagulation (Thermocoagulation)Technique médicale qui consiste en la destruction localisée d’un tissu grâce à une aiguille dans laquelle passe un courant électrique alternatif à haute fréquence.
  • Embolie pulmonaireObstruction de l’artère pulmonaire par un caillot de sang.
  • EmbolisationTechnique ayant pour but d’injecter à l’intérieur d’un vaisseau une substance qui va permettre d’obstruer.
  • EmbryonOrganisme en développement depuis la première division de l’oeuf fécondé jusqu’au stade où les principaux organes sont formés.
  • EndomètreMuqueuse de l’utérus, c’est la paroi interne de l’utérus.
  • EndométriosePrésence de tissu endométrial (paroi interne de l’utérus) en dehors de la cavité utérine.
  • EpisiotomieIntervention chirurgicale qui consiste à la section d’une partie du périnée de la femme au moment de l’accouchement afin de réduire le risque de déchirure en facilitant l’expulsion foetale.
  • Expulsion foetaleSortie du fœtus des voies génitales maternelles.
  • Fausse coucheExpulsion spontanée d’un embryon ou d’un foetus avant qu’il ne soit viable, c’est-à-dire à moins de 20 semaines de grossesse ou 22 semaines d’aménorrhée.
  • FécondationFusion des gamètes mâle et femelle en une cellule unique nommée zygote.
  • Fécondation in vitro (FIV)Technique de procréation médicalement assistée et de transfert d’embryon.
  • FéconditéCapacité de se reproduire et d’avoir un enfant.
  • Fibrome utérinTumeur bénigne non cancéreuse se développant au niveau de la paroi de l’utérus.
  • Flore vaginaleEnsemble de germes qui coexistent à l’état normal dans le vagin.
  • FoetusStade du développement prénatal qui succède à l’embryon et aboutit à la naissance.
  • FolatesVitamine B9.
  • FolliculesStructures liquidiennes contenues dans les ovaires et contenant les gamètes femelles ou ovocytes.
  • ForcepsInstruments d’extraction du fœtus hors des voies génitales lors d’un accouchement.
  • Frottis cervico-vaginalExamen cytologique effectué dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus et qui consiste à prélever des cellules superficielles au niveau du col.
  • GalactorragieÉcoulement anormal, sanguinolant, par le mamelon. Ce symptôme peut correspondre à une lésion bénigne (galactophorite, papillome intra-galactophorique) mais aussi à une lésion maligne du sein (cancer du sein).
  • Gamètecellule sexuelle, spermatozoïde ou ovule.
  • Ganglion sentinelleGanglion lymphatique le plus proche d’une tumeur, constituant le premier point de relais.
  • Glaire cervicaleSécrétion de glycoprotéines située au niveau du col de l’utérus.
  • Glandes de BartholinDeux glandes situées de chaque coté de la partie postérieure de l’orifice vaginal inférieur.
  • GrossesseProcessus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d’une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu’à ce qu’elle puisse survivre hors du corps de la mère.
  • Grossesse extra-utérine (ectopique)Grossesse qui se développe en dehors de la cavité utérine.
  • Grossesse molaire (môle hydatiforme)Prolifération kystique des villosités choriales associée à une dégénérescence tumorale du trophoblaste.
  • Grossesse multipleDéveloppement simultané de plusieurs foetus dans l’utérus.
  • HCGHormone Chorionique Gonadotrope, Hormone de grossesse secrétée par le trophoblaste (partie du placenta).
  • HématomeCollection de sang dans un tissu ou un organe qui fait suite à une hémorragie.
  • Hématome rétroplacentaireDécollement prématuré du placenta normalement inséré responsable d’une hémorragie parfois massive développée entre le placenta et l’utérus.
  • HémorragieSaignement, un écoulement du sang en dehors de son circuit naturel constitué par le cœur et les vaisseaux sanguins (veines et artères).
  • HPVHuman Papilloma Virus.
  • HymenFine membrane qui obture de façon normalement incomplète l’entrée du vagin.
  • HyménoplastieChirurgie intime, Technique de restauration définitive de l’hymen.
  • HyménorraphieChirurgie intime, Technique de restauration provisoire de l’hymen.
  • HyperplasieAugmentation de volume d’un tissu ou d’un organe liée à l’augmentation du nombre des cellules qui le composent.
  • Hyperstimulation ovarienneRéponse ovarienne excessive au traitement de stimulation de l’ovulation.
  • Hypertension artérielle gravidiqueHypertension artérielle systolique =140 mm Hg et / ou hypertension artérielle diastolique = 90 mm Hg, isolée, sans protéinurie, apparue à partir de la 20ème semaine d’aménorrhée, en l’absence d’antécédent d’hypertension artérielle.
  • Hypotrophie foetaleDéfaut de croissance foetale, habituellement sans rapport avec une anomalie chromosomique ou une malformation. Les mensurations sont inférieures à la normale.
  • HystérectomieAblation chirurgicale de l’utérus.
  • HystérosalpingographieTechnique d’imagerie médicale permettant d’étudie la cavité utérine et les trompes de Fallope.
  • HystéroscopieTechnique de chirurgie endoscopique permettant le diagnostic et le traitement de certaines anomalies de la cavité utérine.
  • Kyste ovarienTumeur, à contenu liquidien, généralement bénigne qui se développe au dépend des ovaires.
  • KystectomieAblation chirurgicale d’un kyste ovarien.
  • Labioplastie/NymphoplastieChirurgie intime, Chirurgie de réduction des petites lèvres.
  • LaparotomieChirurgie abdomino-pelvienne à ventre ouvert.
  • Lésion précancéreuseLésion encore bénigne, mais qui peut éventuellement, si elle persiste, dégénérer en cancer.
  • LeucorrhéeEcoulement non sanglant provenant de la filière génitale.
  • Ligature des trompesStérilisation féminine, Moyen de contraception permanente et irréversible.
  • Liquide amniotiqueLiquide biologique contenu dans le sac amniotique et dans lequel baigne le foetus.
  • Liquide séminalFluide composant la majorité du sperme chargé notamment de nourrir et de véhiculer les spermatozoïdes jusque dans le vagin lors d’un rapport sexuel.
  • ListérioseMaladie bactérienne causée par la Listeria monocytogènes.
  • MaladieEtat anormal du corps ou de l’esprit; altération de l’état de santé.
  • Maladie héréditaire ou génétiqueMaladies en rapport avec une malformation génétique transmise par l’ovule ou le spermatozoïde au moment de la fécondation.
  • MastectomieIntervention chirurgicale qui consiste à l’ablation du sein. Elle est pratiquée habituellement dans le cadre du traitement du cancer du sein.
  • Membranes foetales (poche des eaux du foetus)Structures membraneuses qui protègent et nourrissent l’embryon puis le foetus dans l’utérus.
  • MéningesMembranes qui enveloppent le système nerveux central (SNC): encéphale et moelle épinière.
  • MénopauseFin de la période reproductive de la femme.
  • MénorragieAugmentation anormale de la durée des règles, supérieure à 7 jours.
  • MenstruationRègles, manifestation la plus visible du cycle menstruel de la femme.
  • MétrorragieSaignement d’origine utérine, survenant en dehors de la période des règles.
  • Micro-injection (ICSI)Technique de procréation médicalement assistée et de transfert d’embryon.
  • MicropiluleMoyen de contraception quotidienne constituée uniquement de doses faibles de progestatifs.
  • MigraineForme particulière de mal de tête (céphalée). Elle se manifeste par crises qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours.
  • Monitoring foetalTechnique qui consiste à surveiller le rythme cardiaque foetal.
  • Mort foetale in uteroMort du foetus dans le ventre de sa mère.
  • MutationModification de l’information génétique (séquence de l’ADN) dans le génome d’une cellule.
  • MycoseInfection provoquée par un champignon.
  • MyomectomieAblation chirurgicale d’un fibrome utérin.
  • OestrogènesHormone naturelle, sécrétée par l’ovaire, assurant la formation, le maintien et le fonctionnement des organes génitaux et des seins chez la femme.
  • OligamniosDiminution de la quantité du liquide amniotique.
  • Oligozoospermiediminution de la concentration des spermatozoïdes dans l’éjaculat, devenant inférieure à 15 millions par ml.
  • OncogèneQui peut être responsable d’un cancer.
  • OvulationMoment où l’ovaire expulse un ovule, ce dernier ainsi libéré est happé par la trompe utérine.
  • Ovule (ovocyte)Cellule reproductrice femelle adulte ou gamète femelle, capable d’être fécondée par un spermatozoïde. L’ovule contient le matériel génétique provenant de la mère.
  • ParitéTerme utilisé afin de préciser le nombre d’accouchements antérieurs d’une parturiente.
  • Patch contraceptifMoyen de contraception hebdomadaire.
  • PériduraleTechnique d’anesthésie locorégionale. L’utilisation la plus courante est l’analgésie péridurale lombaire lors de l’accouchement par voie basse.
  • PéritoineFeuillet (membrane) qui tapisse toute la cavité abdominale et les organes qui y sont contenus.
  • PhlébiteFormation d’un caillot de sang dans une veine. Ce caillot bloque complètement ou partiellement la circulation sanguine dans la veine.
  • Pilule classique oestroprogestativeMoyen de contraception quotidienne composé d’un oestrogène et d’un progestatif.
  • PlacentaOrgane unique qui connecte physiquement et biologiquement l’embryon en développement à la paroi utérine.
  • Placenta accretaPlacenta qui traverse les parois de l’utérus.
  • Placenta praeviaAnomalie d’insertion du placenta, qui s’insère trop bas, sur le segment inférieur de l’utérus (prés du col).
  • PollakiurieMictions (évacuation des urines) anormalement fréquentes et souvent peu abondantes.
  • Pré-éclampsieHypertension artérielle gravidique (survenant à partir de la 20ème semaine d’aménorrhée) associée à une protéinurie supérieure à 0,3 grammes par 24 heures.
  • PréventionEnsemble de mesures à prendre pour éviter qu’une épidémie ou une maladie ne survienne.
  • Procréation médicalement assistéeEnsemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient dans la procréation afin de permettre à des couples infertiles d’avoir un enfant.
  • ProgestéroneHormone principalement sécrétée par le corps jaune des ovaires et impliquée dans le cycle menstruel féminin, la grossesse et l’embryogenèse.
  • ProlactineHormone sécrétée par l’anté-hypophyse qui permet principalement le déclenchement et le maintien de la lactation.
  • Prolapsus génital ou descente d’organesDéplacement anormal d’un ou de plusieurs organes du pelvis féminin vers le bas à travers l’orifice vulvaire.
  • Pyélonéphrite aigueInfection des reins qui peut être consécutive à une cystite non traitée ou passée inaperçue.
  • RachianesthésieTechnique d’anesthésie locorégionale consistant à injecter une solution anesthésique dans le liquide céphalo-rachidien au travers d’un espace intervertébral de la colonne lombaire, au contact des dernières racines nerveuses médullaires. Contrairement à l’anesthésie péridurale, dans laquelle l’injection se fait en dehors des méninges, la rachianesthésie nécessite un franchissement de la dure-mère.
  • RadiothérapieMéthode de traitement locorégional des cancers qui consiste à l’utilisation de rayons à haute énergie pour détruire des cellules cancéreuses et les empêcher de se multiplier.
  • RCFRythme Cardiaque Foetal.
  • Reserve ovarienneCapacité des ovaires à produire des ovules de bonne qualité.
  • RubéoleInfection virale contagieuse survenant le plus souvent chez l’enfant, elle confère une bonne immunité. La contamination pendant la grossesse est grave en raison d’un risque élevé de malformations foetales.
  • SalpingiteInfection d’une ou des deux trompes utérines.
  • Segment inférieurPartie de l’utérus située entre le col et le corps et qui ne se développe qu’en fin de grossesse.
  • SASemaine d’Aménorrhée.
  • SepticémieInfection généralisée grave de l’organisme due à des émissions massives et répétées dans le sang de bactéries pathogènes.
  • SérologieEtude des sérums et des variations ou modifications de leurs propriétés au cours des maladies.
  • Souffrance foetaleHypoxie foetale, Diminution de l’oxygénation du foetus.
  • SpermatozoïdeCellule reproductrice mâle adulte contenue dans le sperme et capable de féconder l’ovule. Le spermatozoïde contient le matériel génétique provenant du père.
  • SpermogrammeExamen médical au cours duquel on analyse le sperme d’un homme, généralement dans le cadre d’un bilan de stérilité d’un couple.
  • Spina bifidaMalformation congénitale liée à un défaut de fermeture du tube neural durant la vie embryonnaire.
  • Stérilet contraceptifMoyen de contraception pluri-annuelle.
  • StérilitéDifficulté ou impossibilité d’un couple à concevoir un enfant.
  • Stimulation ovariennePremière étape des traitements contre l’infertilité, notamment recommandée en cas de troubles de l’ovulation.
  • SymptômeUne des manifestations fonctionnelles d’une maladie, exprimée par le patient.
  • SyndromeEnsemble de signes cliniques ou symptômes qui décrivent un tableau clinique.
  • Synéchies utérinesAdhérences intra-utérines. Ce sont des accolements ou brides intra-utérines plus ou moins étendues.
  • TératogèneSe dit de toute substance pouvant provoquer un développement anormal de l’embryon et conduisant par là même à des malformations.
  • TératozoospermieDiminution de la proportion de spermatozoïdes de morphologie normale, devenant inférieure à 30%.
  • Terme de grossesseUne grossesse menée à terme correspond à toute grossesse atteignant 37 à 41 semaines d’aménorrhée.
  • Test de grossesseMéthode qui permet de savoir rapidement et facilement si une personne est enceinte.
  • Test post-coital (test de Hühner)Faisant partie du bilan de stérilité, il consiste à observer les réactions des spermatozoïdes en contact avec la glaire cervicale.
  • ThrombophlébiteFormation d’un caillot de sang dans une veine, provoquant un arrêt du flux sanguin dans la veine obstruée.
  • Toxémie gravidiqueComplication rénale survenant pendant la grossesse, elle associe une hypertension artérielle, une protéinurie et une prise de poids avec oedèmes.
  • ToxoplasmoseAffection parasitaire fréquente. Si elle est généralement bénigne, sa survenue pendant la grossesse peut être grave en raison du risque de lésions du système nerveux central du foetus.
  • TrisomieAnomalie chromosomique caractérisée par la présence de 3 exemplaires d’un même chromosome (normalement les chromosomes vont par paire).
  • Troubles de l’hémostaseTroubles de la coagulation du sang pouvant entrainer des hémorragies.
  • TumeurExcroissance de tissus provoquée par la prolifération anormale de certaines cellules proliférant plus rapidement que les cellules voisines.
  • TumorectomieAblation chirurgicale d’une tumeur.
  • Utérus antéverséUtérus dont le fond est orienté vers l’avant, c’est à dire vers la vessie ou vers la paroi abdominale.
  • Utérus rétroverséUtérus dont le fond est orienté vers l’arrière, c’est à dire vers le rectum ou vers le sacrum.
  • VaginismeContraction musculaire prolongée ou récurrente des muscles du plancher pelvien qui entourent l’ouverture du vagin, responsable de douleur au moment du rapport sexuel.
  • VaginoplastieChirurgie intime, Chirurgie de réduction du vagin.
  • VaricocèleDilatation variqueuse (varices) des veines du cordon spermatique (situées dans les bourses, au-dessus et autour de chaque testicule).
  • ZygotePremière cellule d’un individu. Cette cellule est issue de la fécondation de deux gamètes, c’est à dire de la fusion d’un ovule (gamète femelle) et d’un spermatozoïde (gamète mâle).